Deux semaines déjà que je poste des articles, des coups de coeur et mes humeurs sur ce blog! Et déjà tout plein de retours! J’ai halluciné sur vos nombreux messages, et vos marques de soutien. Du coup la fille a eu la folie du like! De voir autant de personnes cliquer sur ce petit bouton en signe de love. Ben ça m’a grisé tiens ( la folie des grandeurs je vous dis) continuer

 

Alors quand dimanche, un satané bugg facebook m’a privé de tous vos bisous virtuels! J’ai paniqué! Non sérieux! Gros désespoir, crise d’angoisse! Qu’est ce qui c’est passé? Un bugg? Un pirate? C’est ma faute? J’ai appuyé sur url au lieu de vsl?

 

Bref, j’ai perdu tous mes « like » de sur mes articles du début! Mon record sur l’article « changer de vie »  a pris la vol.

Après, assise par terre, avoir hurlé à la mort, eu des frissons et des sueurs froides. Que reste t’il?

 

Non sérieux, Alex que je me suis dit. Qu’est ce qui t’arrive? Le plus important c’est que plein de gens ait lu ce que tu voulais partager avec eux depuis des années et qu’ils aient aimé. Bon ok, tu n’auras pas le satisfécit en forme de like, mais qu’importe! Le plus important c’est de continuer à kiffer de kiffer sarah, changer de vie en faisant du shopping avec Lorie non?

 

J’ai même eu une inspiration philosophique genre, pourquoi a t-on tant envie d’être reconnu par les autres? Comme si son bonheur passe par le fait qu’on te dise:  » Oui c’est bien. » « Oui, je like »

On est dans une société où si on te like un max ben t’es quelqu’un de bien. Sauf que je pense pas que finalement ça soit si vrai que ça.

 

Tout ça pour vous dire que plus que je vous like, je vous aime. voilà 🙂

dessin: Sophie Spéciale